Nevermore

Texte : Stanisław Witkiewicz
Mise en scène : Nicolas Luçon
Interprétation : Andreas Perschewski, Bernard Graczyk, Chloé De Grom, Vincent Lécuyer, Déborah Rouach, Julien Roy, Jean-Benoît Ugeux.
Scénographie: Stéphane Arcas
Création : Octobre 2015 au Théâtre de Liège
Production: Ad Hominem, Théâtre de Liège, Théâtre de la Balsamine

Edgar Walpor, le personnage central, est un homme dévoré de doutes. Malgré tous ses efforts, il ne parvient jamais à l’intuition d’un sens susceptible d’unifier le chaos de son expérience. Amour, profession, famille, tout semble partir en vrille. Les aléas de son parcours ressemblent par instant à ceux qu’on pourrait rencontrer chez Tchekhov ou Dostojevski, si ce n’est que chez Witkiewicz, la narration subit des distorsions étranges, des boucles, des convulsions, qui donnent au spectateur l’impression d’observer Walpor non pas de l’extérieur, mais étrangement, de l’intérieur. Autour de lui, une série de personnages hauts en couleur composent le tableau d’une société hilarante mais déboussolée. On a affaire ici à un théâtre « déboîté » : on joue avec tous les éclats d’un monde brisé, avec tous les éclats d’un sens brisé – et l’on s’y coupe. On joue, on rigole bien, mais on saigne