Land’s End

Concept : Berlin [Bart Baele, Yves Degryse]
Camera: Bart Baele
Interviews: Yves Degryse
Interprétation : Mieke Verdin / Katelijne Verbeke, Gaël Maleux / Jean-Benoît Ugeux
Création son et mixage: Peter Van Laerhoven
Montage: Bart Baele, Geert De Vleesschauwer
Création: novembre 2011
Coproduction: NEXT Festival Eurometropolis Lille-Kortrijk-Doornik + Valenciennes BE], STUK kunstencentrum Leuven [BE], Le CENTQUATRE Paris [FR], Pronomade(s) en Haute Garonne / Centre National des Arts de la Rue [FR], Le Manège de Reims [FR], La Maison de la Culture d’Amiens [FR], Szene Salzburg [AU], Noorderzon/Grand Theatre Groningen [NL], Internationales Sommerfestival Hamburg [DE], La Bâtie – Festival de Genève [CH], Korjaamo Theatre / Stage – Helsinki Theatre Festival [FI], Brighton Festival [UK]

‘Je ne suis pas coupable, c’est une erreur. D’ailleurs, comment un homme pourrait-il être coupable ? Nous sommes quand même tous des êtres humains, l’un aussi bien que l’autre ? – C’est vrai, mais d’habitude ce sont les coupables qui parlent ainsi.’ [Le procès, Franz Kafka]
« Dans Land’s End, le collectif de théâtre anversois Berlin s’intéresse à un meurtre qui s’étend au-delà des frontières. L’affaire fait grand bruit dans la région. Mais ce n’est qu’après plusieurs mois que les enquêteurs auront assez de preuves pour arrêter les coupables. L’assassin est appréhendé par la police française, la femme qui a commandé le meurtre, par la police belge. Mais la France n’extradant pas ses propres sujets, la confrontation a lieu dans une ferme située à cheval sur la frontière franco-belge. Par le biais d’entretiens filmés pré-enregistrés, on assiste à une conversation qui n’a jamais eu lieu dans la vie réelle. C’est à cet instant que nous sommes conviés…