La possibilité d’une île

Texte : Michel Houellebecq
Adaptation: Aurore Fattier & Sébastien Monfé
Mise en scène : Aurore Fattier
Dramaturgie: Sébastien Monfé
Interprétation : Jean-Benoît Ugeux, Helena Coppejans et Ascott le chien
Création et interprétation musique: Eric Ronsse
Direction technique : Fred Vannes
Création : Octobre 2010 au Festival Emulation (Liège)
Coproduction : Solariumasbl, théâtre de la place (Festival Emulation) et théâtre de la Balsamine. Avec l’aide de la communauté française de Belgique.

Humoriste à succès, rompu au sketch à scandale, la quarantaine fatiguée, Daniel ne se reconnaît plus dans le cynisme d’un monde brutal. Il semble revivre grâce à sa rencontre avec la jeune Esther. Délaissant la science-fiction qui traverse le texte de Michel Houellebecq, cette percutante transposition scénique se focalise sur l’humain et ses insondables paradoxes. Le souffle ambitieux du roman passe ainsi à travers la voix – et le corps – de son anti-héros dont les ambivalences sont le reflet de nos faiblesses et nos courages. La peur du temps qui passe, l’angoisse de la mort, l’intensité de nos doutes, la fragilité de nos certitudes sont autant d’affects, pensées et sensations charriés par la logorrhée d’un homme revenu de tout mais prompt à se perdre dans l’illusion amoureuse. Oscillant entre désenchantement, drôlerie et colère, son soliloque est une attaque féroce contre une époque dévalant à tombeau ouvert la pente fatale de l’individualisme forcené.