L’astragale

Livre ori­gi­nal de Alber­tine Sar­ra­zin.
Adap­ta­tion : Bri­gitte Sy et Oli­vier Le Per­ron
Réa­li­sa­tion : Bri­gitte Sy
Inter­pré­ta­tion : Leï­la Bekh­ti, Reda Kateb, Esther Gar­rel, India Hair, Jean-Benoît Ugeux…
Image : Fré­dé­ric Serve
Son : Luc Meilland
Mon­tage : Julie Dupré
2014 — 96′
Pro­duc­tion : Alfa­ma films

Une nuit d’a­vril 1957. Alber­tine, 19 ans, saute du mur de la pri­son où elle purge une peine pour hold-up. Dans sa chute, elle se brise l’os du pied : l’as­tra­gale. Elle rampe jus­qu’à la route et inter­pelle une voi­ture. Elle est secou­rue par Julien, repris de jus­tice, qui l’emmène et la cache chez une amie à Paris. Pen­dant qu’il mène sa vie de mal­frat à droite à gauche en pro­vince, elle réap­prend à mar­cher dans la capi­tale. Julien est arrê­té et empri­son­né. Seule et recher­chée par la police, elle se pros­ti­tue pour sur­vivre et, de planque en planque, de ren­contre en ren­contre, lutte au prix de toutes les audaces pour sa fra­gile liber­té. Mais les souf­frances phy­siques qu’elle endure ne sont rien à côté de ce que l’ab­sence de Julien pro­voque dans sa chair…