Avant-Terme

D’a­près une idée ori­gi­nale de Jean-Benoit Ugeux.
Scé­na­rios et Réa­li­sa­tion : Jean-Benoit Ugeux, Antoine Russ­bach, Banu Akse­ki, Emma­nuel Marre, Mat­thieu Donck et Xavier Seron.
Inter­pré­ta­tion : Jean-Benoît Ugeux, Yoann Blanc, Jean-Jacques Rau­sin, Jas­mi­na Douieb, Bap­tiste Sor­nin, Lucie Debay, Cathe­rine Salée, Fran­çois Ney­cken, San­drine Blancke…
2014 — 58′
Pro­duc­tion : Apop­tose,  Héli­co­tronc.

« Avant-Terme » est un pro­jet col­lec­tif pour lequel j’ai deman­dé à plu­sieurs réa­li­sa­teurs d’écrire et de réa­li­ser ‑seuls ou en binômes- l’histoire d’un homme qui va mou­rir dans un mois. His­toire dans laquelle je joue le per­son­nage prin­ci­pal
Et ceci afin de per­mettre à cha­cun de tra­vailler rapi­de­ment et de reve­nir aux racines d’un ciné­ma direct et libé­ra­teur face aux longues années néces­saires et aux contraintes de pro­duc­tion, de style et de finance qu’un long-métrage impose. C’est donc un pro­jet qui per­met de tra­vailler ensemble, vite et libre­ment.

Laurent va mou­rir. Il le sent, il le sait : il va cre­ver. Il ne lui reste plus qu’un mois, un misé­rable mois pour tout régler. Un film en trois cha­pitres, avec des vers de terre, des colo­sco­pies, des arnaques, une mon­tagne… et pleins d’autres sur­prises. Réa­li­sé par cinq réa­li­sa­teurs sans com­plexes avec un héros minable. Qui com­mence mal mais qui finit bien. Ou le contraire.